Les suggestions du cyber-sommelier pour l'été 2007

 

Les rosés

Voici le deuxième volet de la série des suggestions de vins pour l’été 2007. Les rosés sont synonymes de soleil, de terrasse et d’apéritif, synonymes d’été quoi. Je dois avouer que je suis moi-même plutôt amateur de rosés, surtout en guise d’apéritif.  Bon été et bonnes dégustations!

 

Chili :

Cabernet-Sauvignon Santa Rita, Valle del Maipo, 2006, 12,65 $

La maison chilienne Santa Rita nous offre ici un rosé un peu bonbon, marqué par des notes de framboise et de cerise. Idéal à l’apéritif ou pour accompagner des canapés au jambon, gougères au fromage ou encore des croûtons avec une mousse de saumon.

États-Unis :

Vin Gris de Cigare, Californie, Bonny Doon vineyards, 2006, 19,90 $

Voici un pastiche des rosés de style rhodanien, bien fait et d’une agréable fraîcheur. C’est un vin qui m’est apparu plutôt léger au départ, mais sa finesse et sa complexité, toute en nuance et en subtilité, m’ont complètement séduit. Les notes florales côtoient les parfums de garigue, de petits fruits rouges, de camomille et de bergamote pour former un tout harmonieux et savoureux. À boire avec des poissons à chair rose cuits en papillote, à l’heure de l’apéro ou des pâtes à la sauce rosée.

France :

Fronton, Château Bellevue La Forêt, 2002, 13,95 $

Un classique à petit prix. Ce rosé délicat et parfumé dévoile des parfums subtils de petits fruits rouges et de fleurs. Accompagnera très bien une truite pochée, un saumon en papillote ou un filet de porc.

Côtes-de-Provence, Roseline Prestige, 2006, 15,45 $

Un rosé délicat qui dégage des arômes de pêche et de baies des champs. C’est un vin de soif, d’une agréable fraîcheur qui aura sa place au moment de l’apéritif lors des journées chaudes et ensoleillées. Peut également accompagner un cocktail de crevettes, un rouget grillé ou un filet de porc aux pêches.

Côtes-de-Provence, Pétale de Rose, Régine Sumeire 2006, 16,95 $

Voici un rosé délicat où les effluves de petits fruits rouges côtoient les notes de pêche fraîche et d’herbes de Provence. À savourer avec un cocktail de crevettes à la mayonnaise tomatée ou un rouget poêlé avec un filet d’huile au pistou.

Côtes-du-Rhône, Guigal, 2005, 19,20 $

Les vins rosés de la Vallée du Rhône sont généralement assez structurés et corsés. En voici un bel exemple élaboré par la maison Guigal qui fournit rarement des vins ordinaires. Les notes de garigue, d’épices et de petits fruits rouges confits s’allient aux parfums de vanille avec en arrière-plan un boisé délicat. C’est un bon rosé de repas à boire avec une brochette de fruits de mer, un suprême de volaille cuit sur le BBQ, un poulet à la broche ou des pâtes à la sauce rosée.

Tavel, Domaine du Vieil Aven, 2005, 19,95 $

Nous avons affaire ici à un rosé de repas, concentré, qui exhale des parfums de fraise et de griotte juxtaposés aux notes de garigue. La bouche est structurée, presque tannique, mais avec une grande fraîcheur. Les arômes d’épices s’affirment davantage que le fruit en milieu de bouche, ce qui est loin de déplaire. À savourer avec une darne de saumon à l’oseille.

Bandol, Château de Pibarnon, 2005, 28,40 $

Un rosé de luxe élaboré par un des Châteaux phares de la Provence. C’est un vin complexe, plein de fraîcheur, à la fois délicat et structuré. Les notes d’épices, de garigue, de pêche et de badiane se côtoient et accompagnent les parfums de petits fruits rouges pour former un tout à la fois harmonieux et savoureux. Si vous aviez un préjugé envers les rosés vous n’en aurez plus après avoir goûté aux charmes de ce grand vin. À boire avec des poissons blancs ou à chair rose comme la morue, la lotte ou le saumon. Les fruits de mer comme les crevettes au pastis peuvent aussi faire un bon accord ainsi que des pattes de crabe et un homard grillé.
Note : La quantité est limitée.

Italie :

Bardolino-Chiaretto, Lamberti Santepietre, 2005, 13,25 $

Un de mes rosés d’apéro préférés. Autant au nez qu’en bouche, il dévoile des parfums de cerise au marasquin auxquels s’ajoutent des notes d’épices. À boire à l’apéritif, avec une bruschetta ou avec des pâtes à la sauce rosée et crevettes ou encore un jambon braisé.

 

Pour accéder aux publications précédentes, cliquez ici.

Pour voir mes plus récents livres en librairie, cliquez ici.


Jean-Louis Doucet
Votre cyber-sommelier



© Tous droits réservés / All rights reserved        lecyber-sommelier.com