Le vin commenté

 

Hewitson Miss Harry
Grenache, Shiraz, Mourvèdre
Barossa Valley, Australie

2005, 23,85 $

Voici un nom à retenir que celui de Hewitson. Si tous les vins que Dean Hewitson produit sont comme celui-là, on a vraiment affaire à un producteur de très grande classe. Issu de vignes âgées entre 50 et 80 ans, ce vin est probablement le « rhône ranger » le plus savoureux et le mieux fait que j’aie goûté depuis des années. À l’œil, la robe est pourpre avec des reflets violacés. Le premier nez est marqué par des parfums de fraise, de framboise et de prune confites. S’ajoutent ensuite de discrètes odeurs de bois et de fumée juxtaposées aux notes poivrées. En bouche, l’attaque est franche, gourmande, capiteuse et toute en fruits. Les tannins sont enveloppants, ronds et bien présents. En rétro, le fruit s’exprime davantage et la finale savoureuse à souhait s’étire sur plusieurs caudalies. L’équilibre est particulièrement bien réussi. C’est un vin qui pourra se bonifier en cave, et ce, pour les cinq prochaines années, mais il est déjà bon dans sa prime jeunesse, pour ceux et celles qui aiment les vins « sur leurs fruits ». À boire avec une côte de cerf rouge, un magret de canard ou de l’autruche. Peut également accompagner un carré d’agneau du Québec.

Code de la SAQ : 10256093

91/100
16 °C

 

Pour accéder aux publications précédentes, cliquez ici.

Pour voir mes plus récents livres en librairie, cliquez ici.


Jean-Louis Doucet
Votre cyber-sommelier



© Tous droits réservés / All rights reserved        lecyber-sommelier.com