Le vin commenté

Dégusté par Sylvain Labrie

Texte de Jean-Louis Doucet

Muscadet-Sèvre et Maine sur lie
Chéreau Carré

2006, 13,45 $

Établie depuis 1412, cette maison produit du vin dans ce coin de pays depuis la nuit des temps. Elle doit son nom à l’union de Chéreau père et d’Edmonde Carré dans les années 1950. Ce vin est le petit de la famille qui compte entre autres le fameux Château Chasseloir (vinifié en fûts de chêne neufs) et le Château Chasseloir, Compte Leloup issu de ceps centenaires. À l’œil, la robe est jaune vert, limpide, assez claire, avec des larmes fines. Le nez délicat et agréable dévoile des notes fruitées, minérales et florales comme le citron, le melon et la pomme verte, la silice et l’acacia. La bouche est vive et les arômes détectés au nez s’affirment davantage. La finale est marquée par des notes de pomme verte. Il est prêt à boire et il n’est pas nécessaire de le faire vieillir davantage. C’est un bon vin pour les amateurs de cette appellation et pour ceux et celles qui aiment les vins avec une vive acidité. À boire avec des moules marinières, un filet de doré arrosé d’un trait de citron ou des bouchées de poisson et fruits de mer ou encore une fondue au fromage.

Code de la SAQ : 00365890

85/100
8 °C

 

Pour accéder aux publications précédentes, cliquez ici.

Pour voir mes plus récents livres en librairie, cliquez ici.


Jean-Louis Doucet
Votre cyber-sommelier



© Tous droits réservés / All rights reserved        lecyber-sommelier.com