Le contenu informatif

Les grandes régions viticoles de France : La Vallée de la Loire
Deuxième partie :
La Touraine et le Centre

Introduction :

La Loire viticole est aussi diversifiée qu’elle est étendue. Elle longe la rivière du même nom en plus de parcourir plusieurs autres cours d’eau comme le Cher, l’Indre, l’Allier et la Vienne. Si plusieurs vignobles sont en déclin, malgré les efforts de certains vignerons, d’autres sont pleins de vigueur. C’est le cas des appellations Sancerre et Pouilly-Fumé dans le Centre, surtout en ce qui concerne les vins élaborés à base de Sauvignon-blanc, des vins tout à fait exceptionnels. Il y a aussi les appellations comme Bourgueil en Touraine et de Muscadet dans le Pays nantais, pour n’en nommer que quelques-unes. C’est aussi le pays du Chenin blanc, un cépage noble qui s’exprime en ces terres comme nulle part ailleurs dans le monde. Ce cépage, dont la culture est surtout concentrée en Touraine et en Anjou-Saumur est vinifié en sec, mousseux et moelleux.

La vallée de la Loire est divisée en quatre sous-régions :

  • Le Pays Nantais

  • L’Anjou-Saumur

  • La Touraine

  • Le Berry Nivernais ou le Centre

La Touraine :

Comme ce fut le cas pour l’Anjou-Saumur, la Touraine est composée de multiples appellations. Si l’Anjou et le saumurois sont surtout reconnues pour leurs moelleux élaborés à base de Chenin blanc, ici en Touraine il atteint des niveaux inégalés lorsqu’il est vinifié en sec. En rouge, le Cabernet-franc est roi. Pour les appellations Bourgueil, Saint-Nicolas de Bourgueil et surtout Chinon, il donne des résultats qualitatifs qui n’ont d’égal peut-être que le Saint-Émilion dans le bordelais.

Les AOC :

Bourgueil :

Située à l’ouest de Tours sur la rive droite de la Loire.
Date du décret : 31 juillet 1937
Superficie : 1 300 hectares
Cépages : Cabernet-Franc, Cabernet-Sauvignon
On y produit essentiellement du vin rouge et un peu de rosé. Le Cabernet-Franc est roi et les vins doivent vieillir quelques années avant d’être appréciés à leur juste valeur. Les meilleurs vins de l’appellation peuvent vieillir une vingtaine d’années.

Cheverny :

Située à la limite de la Touraine sur la rive gauche de la Loire.
Date du décret : 26 mars 1993
Superficie : 550 hectares

Cépages : Blancs : Sauvignon (min. 60 %, max. 85 %)
    Arbois
    Chardonnay
    Chenin blanc
  Rouges : Gamay (min. 50 %)
    Cabernet-Franc
    Cabernet-Sauvignon
    Côt (Malbec)
    Pineau d’Aunis
    Pinot noir

Les vins sont vinifiés en blanc, en rosé et en rouge. On y retrouve également une petite production de mousseux. L’assemblage de deux cépages minimum est obligatoire. En général, les vins issus de cette appellation doivent se consommer jeune.

Chinon :

Située autour de la ville du même nom.
Date du décret : 31 juillet 1937
Superficie : 2 200 hectares

Cépages : Blancs : Chenin blanc
  Rouges : Cabernet-Franc
    Cabernet-Sauvignon (10 % max.)

Réputée pour ses vins rouges d’exception à base de Cabernet-Franc, cette appellation peut également produire des vins blancs et rosés. Les rouges sont aptes au vieillissement et peuvent se garder une quinzaine d’années voire davantage.

Coteaux du Loir :

Très petite appellation située au nord de Tours à une quarantaine de kilomètres de celle-ci.
Date du décret : 12 mai 1948
Superficie : 70 hectares

Cépages : Blancs : Chenin blanc
  Rouges : Gamay
    Cabernet-Franc
    Groleau (25 % max.)
    Côt (Malbec)
    Pineau d’Aunis

On y produit des blancs, rosés et rouges de qualité variable.

Coteaux du Vendômois :

Petite appellation située au nord-ouest de Blois à une quarantaine de kilomètres de celle-ci.
Date du décret : 2 mai 2001
Superficie : 140 hectares

Cépages : Blancs : Chardonnay (20 % max.)
    Chenin blanc
  Rouges : Gamay (10 % max.)
    Cabernet-Franc (entre 10 % et 40 % max.)
    Pineau d’Aunis (40 % min.)
    Pinot noir (entre 10 et 40 % max.)

Vinifié en blanc, en gris (majoritairement élaboré à base de Pineau d’Aunis) et en rouge. Les rouges doivent obligatoirement être issus de l’assemblage de trois cépages. La mention du cépage sur l’étiquette est interdite.

Cour-Cheverny :

Située à la limite de la Touraine, près de Blois.
Date du décret : 24 mars 1993
Superficie : moins de 50 hectares
Cépage : Romorantin
Vinifié en blanc uniquement à base du cépage traditionnel Romorantin. Donne des vins vifs lorsque vinifié en sec et peut également se décliner en demi-sec et moelleux. Il donne son plein potentiel après quelques années de vieillissement.

Crémant de Loire :

Zone de production élargie qui comprend Anjou, Anjou mousseux, Cheverny, Saumur mousseux, Touraine et Touraine mousseux.
Date du décret : 17 octobre 1975
Superficie : 500 hectares

Cépages : Blancs : Arbois
    Chardonnay
    Chenin blanc
  Rouges : Groleau
    Cabernet-Franc
    Cabernet-Sauvignon
    Pineau d’Aunis
    Pinot noir

Vinifié en blanc et en rosé mousseux issu d’une seconde fermentation en bouteille. Le tirage doit se faire après le 1er janvier suivant la récolte. Doit obligatoirement être conservé en bouteille avant l’adjonction de la liqueur de tirage et le dégorgement d’au moins 12 mois.

Jasnières :

Petite appellation située sur la rive droite du Loir, au nord de Tours.
Date du décret : 31 juillet 1937
Superficie : 50 hectares
Cépage : Chenin blanc
Un des meilleurs blancs secs de la région. Il a un potentiel de vieillissement extraordinaire et il est préférable d’attendre plusieurs années avant de l’apprécier à sa pleine valeur.

Montlouis sur Loire :

Sur la rive gauche de la Loire à côté de Tours.
Date du décret : 6 décembre 1938
Superficie : 240 hectares
Cépage : Chenin blanc
Vinifié en blanc tranquille, sec, demi-sec ou doux, pétillant et mousseux. Bonne aptitude au vieillissement.

Saint-Nicolas de Bourgueil :

Située dans la commune de Saint-Nicolas de Bourgueil.
Date du décret : 31 juillet 1937
Superficie : 930 hectares
Cépages : Cabernet-Franc et Cabernet-Sauvignon (max. 10 %)
Vinifié en rosé et en rouge. Les rouges ont un excellent potentiel de vieillissement qui peut s’étaler sur une période allant jusqu’à vingt ans dans les meilleures années.

Touraine :

Appellation englobant toute la région de Touraine à l’intérieur de 101 communes du département de l’Indre et Loire ainsi que du Loir et Cher.
Date du décret : 24 décembre 1939
Superficie : 5 280 hectares

Cépages : Blancs : Arbois
    Chardonnay (max. 20 %)
    Chenin blanc
    Pinot-Gris
    Sauvignon (sauf pour les mousseux)
  Rouges : Gamay
    Gamay de Bouze et Gamay de Chaudenay (10 % max.)
    Cabernet-Franc
    Cabernet-Sauvignon
    Côt (Malbec)
    Groleau
    Pineau d’Aunis
    Pinot noir

Vinifié en blanc (35 % de la production), rosé et rouge tranquilles, mousseux et pétillants.

Touraine-Amboise :

Situé à une trentaine de kilomètres à l’est de Tours sur les deux rives de la Loire.
Date du décret : 24 décembre 1939
Superficie : 250 hectares

Cépages : Blancs : Chenin blanc
  Rouges : Gamay
    Cabernet-Franc
    Cabernet-Sauvignon
    Côt (Malbec)

Les vins blancs à base de Chenin blanc uniquement représentent le tiers de la production; le reste de la production est vinifié en rosé et en rouge. Les rouges et les blancs sont aptes au vieillissement.

Touraine-Azay Le Rideau :

Très petite appellation situé à l’ouest de Tours au confluent de l’Indre et de la Loire.
Date du décret : 24 décembre 1939
Superficie : 50 hectares

Cépages : Blancs : Chenin blanc
  Rouges : Gamay
    Groleau (60 % min.)
    Cabernet-Franc (10 % max.)
    Cabernet-Sauvignon (10 % max.)
    Côt (Malbec)

Vinifié en blanc, gris sec et rosé. Les blancs ont un bon potentiel de vieillissement alors que les rosés et gris se boivent jeunes.

Touraine-Mesland :

Au sud-ouest de Blois à une quinzaine de kilomètres de celle-ci.
Date du décret : 24 décembre 1939
Superficie : 110 hectares

Cépages : Blancs : Chardonnay
    Chenin blanc (60 % min. pour les vins blancs)
    Sauvignon
  Rouges : Gamay (60 % min. pour les rosés et rouges)
    Cabernet-Franc (10 % à 30 % pour les vins rouges)
    Côt (Malbec) (10 % à 30 % pour les vins rouges)

Vinifié en blanc, rosé et rouge.

Touraine-Noble Joué :

Très petite appellation située dans le département de l’Indre et Loire.
Date du décret : 19 avril 2001
Superficie : 25 hectares

Cépages : Gris : Pinot Gris (20 % min.)
  Rouges : Pinot Meunier (40 % min.)
    Pinot noir (10 % min.)

Vinifié en rosé et gris. Doit être issu de l’assemblage de trois cépages minimum. Peut se garder de trois à quatre ans.

Valençay :

Située aux limites de la Touraine plus précisément à une cinquantaine de kilomètres au sud de Blois sur la rive gauche du Cher.
Date du décret : 10 août 1970
Superficie : 150 hectares

Cépages : Blancs : Arbois
    Chardonnay
    Sauvignon (70 % min.)
  Rouges : Groleau
    Cabernet-Franc
    Cabernet-Sauvignon
    Côt (Malbec) (10 % min.)
    Gamay (30 % min., 60 % max.)
    Pineau d’Aunis (30 % max.)
    Pinot noir (10 % min.)

Vinifié en blanc, rosé et pour la majorité en rouge. Donne des vins à boire jeunes.

Vouvray :

Située tout près de Tours sur la rive droite de la Loire.
Date du décret : 8 décembre 1936
Superficie : 2, 040 hectares

Cépages : Arbois
  Chenin blanc

Vinifié en blanc tranquille sec, en pétillant ou mousseux. Possède un bon potentiel de garde et selon les années peut se garder jusqu’à une vingtaine d’années.

Haut de page

Le Centre :

On appelle le Centre cette partie de la Loire viticole se trouvant à l’extrémité est de celle-ci. Le visage viticole change complètement. Si le Cabernet-Franc et le Chenin blanc règnent en maîtres de l’Anjou à la Touraine, ici le Pinot-noir et le Sauvignon sont rois. Surtout dans le cas de ce dernier, il donne des résultats comme nulle part ailleurs dans le monde. Les sols crayeux, très propices à la vigne, fournissent cette typicité si particulière aux vins de la région.

Les AOC :

Côtes du Forez :

Situé au nord-ouest de Saint-Étienne à une quarantaine de kilomètres de celle-ci sur la rive gauche de la Loire.
Date du décret : 23 février 2000
Superficie : 200 hectares
Cépage : Gamay
Vinifié en rosé et en rouge. Donne des vins fruités à boire jeunes.

Coteaux du Giennois :

Située à une soixantaine de kilomètres au sud-est d’Orléans.
Date du décret : 15 mai 1998
Superficie : 150 hectares

Cépages : Blanc : Sauvignon
  Rouges : Gamay
    Pinot-Noir

Appellation donnant des vins sans grande personnalité à boire jeunes. Les rosés et les rouges doivent être issus de l’assemblage des deux cépages rouges.

Côte Roannaise :

Située autour de Roanne.
Date du décret : 14 décembre 1994
Superficie : 200 hectares
Cépage : Gamay
Vinifié en rosé et en rouge. Donne des vins fruités à boire jeunes.

Menetou-Salon :

Située au nord-est de Bourges tout juste avant Sancerre.
Date du décret : 23 janvier 1959
Superficie : 400 hectares

Cépages : Blanc : Sauvignon
  Rouge : Pinot-Noir

Vinifié en blanc sec (60 % de la production), en rosé et en rouge. Donne des vins à boire jeunes.

Orléans :

Située autour de la ville du même nom sur la rive droite et gauche de la Loire.
Date du décret : 23 novembre 2006
Superficie : 200 hectares

Cépages : Blancs : Chardonnay (60 % min. pour les blancs)
    Pinot-Gris
  Rouges : Pineau Meunier (60 % min. pour les rosés et 70 % à 90 % pour les rouges)
    Pinot noir

Vinifié en blanc tranquille sec, mais majoritairement en rosé et en rouge. Les vins qu’on y produit sont faits pour être consommés jeunes.

Orléans-Cléry :

Cette toute petite appellation est située tout près d’Orléans au sud-ouest de celle-ci.
Date du décret : 23 novembre 2006
Superficie : 40 hectares
Cépages : Cabernet-Franc, Cabernet-Sauvignon (25 % max. jusqu’à 2020, au-delà de cette année il sera interdit)
Les vins qu’on y produit se boivent jeunes.

Pouilly-Fumé :

Situé sur la rive droite de la Loire dans le département de la Nièvre.
Date du décret : 31 juillet 1937
Superficie : 1 000 hectares
Cépage : Sauvignon
Une des grandes appellations de la Loire viticole. A donné ses lettres de noblesse au Sauvignon à un point tel qu’il connaît des émules dans le monde entier que ce soit au Chili, en Californie ou en Nouvelle-Zélande. Les vins qu’on y produit sont expressifs et opulents.

Pouilly sur Loire :

Situé sur la rive droite de la Loire dans le département de la Nièvre.
Date du décret : 31 juillet 1937
Superficie : 50 hectares
Cépage : Chasselas (majoritairement), Sauvignon
Vinifié en blanc uniquement majoritairement à base de Chasselas. Par contre le Blanc Fumé de Pouilly issu de la même zone de production doit être produit essentiellement à base de Sauvignon. Possède un bon potentiel de garde.

Quincy :

Située sur la rive gauche du Cher au sud-ouest de Vierzon.
Date du décret : 6 août 1936
Superficie : 220 hectares
Cépage : Sauvignon
Vinifié en blanc sec uniquement à base du cépage Sauvignon. Possède un excellent potentiel de garde.

Reuilly :

À mi-chemin entre Vierzon et Issoudun.
Date du décret : 24 août 1961
Superficie : 150 hectares

Cépages : Blancs : Sauvignon
    Pinot Beurot (cépage gris)
  Rouge : Pinot-Noir

Vinifié en blanc, gris, rosé et majoritairement en rouge. Les rouges sont généralement assez fruités et peuvent se conserver environ cinq ans.

Sancerre :

Située au nord-est de Bourges sur la rive gauche de la Loire coincée entre Menetou-Salon et Pouilly-fumé.
Date du décret : 23 janvier 1959
Superficie : 2 600 hectares

Cépages : Blanc : Sauvignon
  Rouge : Pinot-Noir

La majorité des vins sont vinifiés en blanc et font la réputation de la région. Vinifié également en rosé et en rouge. Les blancs possèdent un bon potentiel de garde (cinq à sept ans) et les rouges dans les meilleures années peuvent également se conserver cinq à sept ans, mais sont à leur meilleur lorsque bus jeunes, sur leur fruit.

Haut de page

Les AOVDQS

Châteaumeillant :

À une trentaine de kilomètres de Montluçon au nord-ouest de celle-ci.
Date du décret : 18 février 1965
Superficie : 90 hectares

Cépages : Pinot Gris (15 % max.)
  Gamay (60 % minimum)
  Pinot-Noir

Vinifié en gris, rosé ou rouge. Donne des vins à boire jeunes.

Côtes d’Auvergne :

Vignoble situé en altitude (jusqu’à 570 mètres). On se rapproche de la Bourgogne.
Date du décret : 17 mai 1951
Superficie : 400 hectares

Cépages : Blanc : Chardonnay
  Rouges : Gamay
    Pinot-Noir

Vinifié en blanc (5 % à 10 % de la production), en gris et rosé (20 % à 25 %) et en rouge. Donne des vins fruités à boire jeune.

Saint Pourçain :

Au sud de Moulins sur la rive gauche de l’Allier.
Date du décret : 20 décembre 1951
Superficie : 640 hectares

Cépages : Blancs : Chardonnay (50 % min.)
    Sacy ou Tressallier (20 % min., 40 % max.)
    Sauvignon
  Rouges : Gamay (40 % min.)
    Pinot noir (25 % min.)

Vinifié en blanc sec, rosé ou rouge. Pour les blancs, les deux cépages principaux doivent représenter ensemble 90 % de l’assemblage au minimum. Seul le Gamay est permis pour la production de rosés. Peut donner des résultats surprenants et possède un bon potentiel de garde.

Haut de page

Pour accéder aux publications précédentes cliquez ici     Pour voir mes plus récents livres en librairie, cliquez ici.

Jean-Louis Doucet
Votre cyber-sommelier



© Tous droits réservés / All rights reserved        lecyber-sommelier.com