La chronique vinicole

Des vins pour le barbecue

L’été est bien installé et les repas sur le patio se succèdent. Au Québec, à l’heure du dîner, c’est le festival du barbecue qui se met en branle. Qu’il soit question de poisson, de volaille ou de viande rouge, on aime ici ce mode de cuisson qui apporte des goûts de fumée et de brûlé. Ici, le mode de cuisson est mis à l’avant-plan par rapport aux ingrédients et aux accompagnements. Il dicte, dans une proportion importante, le choix du vin qui accompagnera le mets. On pense davantage à la puissance plutôt qu’à la délicatesse et on priorise les vins conviviaux et faciles à boire. D’ordinaire, on choisit les mets et on déniche un vin pour l’accompagner, mais dans cette chronique, j’ai décidé de faire l’inverse c'est-à-dire de vous proposer des produits et les mariages potentiels que vous pouvez faire avec ceux-ci. Pour chaque vin, on retrouve une brève description, un ou plusieurs modes de cuisson idéale ainsi que les types de mariages potentiels.

En blanc :

Chardonnay, R.H. Phillips, Californie, 2008, Code  : 594457, Prix : 13,75 $
Voici un vin frais, moyennement corsé qui sera tout à fait à sa place lors d’un barbecue à cause surtout de ses notes bien appuyées de chêne et ses nuances de beurre et de brioche à la vanille.
Modes de cuisson idéale : En papillote, à la plancha.
Mariages potentiels : Poissons à chair blanche, truite, saumon, crevettes et autres fruits de mer.

Les Fumées Blanches, Domaines François Lurton, Vin de Pays d’Oc, France, 2009, Code SAQ : 643700, Prix : 13,85 $
L’expression est au rendez-vous. Les notes d’ananas et de pamplemousse sont mises en évidence et s’expriment sans aucune retenue et s’éclatent littéralement dans une bouche vive, mais sans excès.
Modes de cuisson idéale : En papillote, cuisson directe, à la plancha.
Mariages potentiels : Brochette de pétoncles grillés, crevettes à la plancha, saumon en papillote aux poireaux et au beurre.

En rouge :

Carmenère, PKNT, Terraustral SA, Vin du Chili, Chili, 2009, Code SAQ : 10669816, Prix : 11,40 $
Ses notes de poivre et de poivron en font un candidat idéal aux brochettes de bœuf par exemple. Ce vin moyennement corsé conviendra aux mets pas trop relevés.
Mode de cuisson idéale : Cuisson directe, en papillote, à la broche.
Mariages potentiels : Porc, côte de veau grillée, brochette de bœuf, poulet à la broche.

Malbec, Finca Flichman, Mendoza, Argentine, 2009, Code SAQ : 10669832, Prix : 8,25 $
Offert à un prix dérisoire, ce rouge aux tannins bien en chair est un bel exemple du genre de vins qu’on recherche pour un barbecue. Des saveurs de fruits noirs, de prune et de réglisse accompagnent des nuances de bois et de fumée.
Mode de cuisson idéale : Cuisson directe.
Mariages potentiels : Viandes rouges, côte de bœuf, agneau, gros gibiers à poils.

Cabernet sauvignon, Santa Carolina, Reserva, Valle del Rappel, Chili, 2008, Code SAQ : 11015988, Prix : 13,90 $
Difficile d’égaler un tel rapport qualité-prix. Beaucoup de fruits comme le cassis et la mûre, les épices aussi ainsi que des nuances de bois.
Mode de cuisson idéale : Cuisson directe, à la plancha.
Mariages potentiels : Viandes rouges, bœuf, agneau, gros gibiers à poils.

Pinot noir, Swan Bay, Scotchmans Hill, Geelong Peninsula, 2008, Code SAQ : 1078442, Prix : 19,50 $
Les épices et la fumée des bois dominent un ensemble composé également de notes de sous-bois et de cerise. Moyennement corsé, mais très goûteux, comme c’est souvent le cas pour des pinots du Nouveau Monde.
Mode de cuisson idéale : À la plancha, à la broche, cuisson directe.
Mariages potentiels : Porc (côtes levées, rôti), poulet à la broche, thon à la plancha.

Haut de page


Pour accéder aux publications précédentes, cliquez ici.    Pour voir mes plus récents livres en librairie, cliquez ici.

Jean-Louis Doucet
Votre cyber-sommelier



© Tous droits réservés / All rights reserved        lecyber-sommelier.com