La chronique vinicole

Trucs et astuces : Les problèmes de bouchon

Dans cette chronique je me suis proposé de vous offrir quelques petits trucs du métier qui pourront vous servir également à la maison dans la vie de tous les jours. Ce mois-ci nous traiterons de problèmes relatifs aux bouchons de liège.

Les problèmes de bouchon

Combien de fois sommes-nous aux prises avec des bouchons défectueux qui se fendent en deux, qui s’émiettent ou qui s’enfoncent dans la bouteille. Ces petits problèmes ne sont pas si graves et peuvent être résolus en un rien de temps. Il suffit de savoir comment faire.

Problème no 1 : Le bouchon qui s’enfonce dans la bouteille

Cela arrive parfois lorsque le bouchon est trop humide ou encore trop juste. Vous apposez la vrille sur le bouchon et en voulant l’insérer, le bouchon s’enfonce et il est alors impossible de le récupérer. La technique pour le sortir de la bouteille est simple et peut également servir dans le cas où vous êtes pris au dépourvu et sans tire-bouchon. Il suffit d’avoir sous la main une corde de petit calibre, mais suffisamment solide comme de la corde à boucher. Vous n’avez qu’à vous servir de la pellicule de métal qui enveloppe le goulot de la bouteille et à la plier sur elle-même. Ensuite avec la corde vous faites un nœud autour du morceau de métal. Il faut ensuite replier le métal grossièrement autour de la corde. Vous enfoncez la corde dans le goulot de la bouteille jusqu’à ce que le bout de métal descende sous le bouchon de liège qui flotte à la surface. Vous n’avez qu’à tirer sur la corde et le bouchon sortira facilement de la bouteille.

Problème no 2 : Le bouchon qui se casse en deux
Voici un des problèmes les plus fréquents. Cela arrive souvent lorsque vous n’avez pas suffisamment enfoncé la vrille dans le bouchon. Pour arriver à retirer la partie qui est restée dans le goulot, il suffit d’enfoncer doucement la vrille du tire-bouchon dans ce qui reste du bouchon et de transpercer celui-ci. Le liège est fragile et parfois friable et il est important d’agir avec prudence et délicatesse. Afin de ne pas se retrouver avec un bouchon qui s’effrite, il s’agit d’exercer une légère pression de côté pour ensuite tirer vers le haut. Normalement le bouchon devrait suivre. Il arrive cependant qu’il ne veuille pas suivre parce qu’il est collé sur les parois du verre. Dans ce cas, il suffit de changer d’endroit où vous exercez la pression. La plupart du temps il devrait y avoir un endroit où le bouchon est moins bien collé. Lorsque vous avez réussi cette opération, regardez s’il n’y a pas des morceaux de liège qui flottent à la surface. Si c’est le cas, pour s’en débarrasser il suffit de pencher légèrement la bouteille au-dessus d’un évier et d’un coup sec verser une petite partie du contenu de la bouteille. Généralement, un seul petit coup suffit puisque le liège flotte à la surface et vous ne perdrez qu’une infime quantité de vin dans l’opération.

Problème no 3 : Le bouchon qui s’effrite
Cette situation arrive lorsque le bouchon a été mal conservé et qu’il a séché. Généralement, le bouchon reste collé aux parois de la bouteille et en tirant sur le tire-bouchon, la vrille passe à travers le liège et crée un trou. Plusieurs techniques peuvent être employées afin de réussir à sortir le bouchon de la bouteille. La première consiste à utiliser un peu le même stratagème que pour le problème précédent c’est-à-dire enfoncer la vrille et exercer une pression afin de tenter de décoller le bouchon récalcitrant. Dans le cas où cette façon de faire s’avère inefficace, vous pouvez employer un couteau d’office (petit couteau) et l’enfoncer lentement dans le goulot. À l’aide de la lame vous devez inciser le bouchon sur un des côtés. Lorsque cette opération est exécutée, il faut appuyer et tourner le couteau en maintenant la lame bien droite et le plus près possible du verre, et ce, en alternance c’est-à-dire dans le sens des aiguilles d’une montre, puis ensuite dans le sens contraire. Normalement, le bouchon devrait céder et lorsqu’il se sera décollé il suffira de retirer le couteau et de se servir de la vrille du tire-bouchon pour déloger le bouchon. Comme dans le cas du problème précédent, il se peut et il est même fort possible que des morceaux de liège flottent à la surface du vin. Procédez alors de la même manière c’est-à-dire penchez la bouteille au-dessus d’un évier et versez une petite quantité de vin en exécutant un coup sec du poignet.

Haut de page


Pour accéder aux publications précédentes, cliquez ici.    Pour voir mes plus récents livres en librairie, cliquez ici.

Jean-Louis Doucet
Votre cyber-sommelier



© Tous droits réservés / All rights reserved        lecyber-sommelier.com